Vie pratique en voyage au Sri Lanka

Visa

Pour entrer au Sri Lanka à titre de touriste, il est nécessaire de prendre un visa ETA via le site web www.eta.gov.lk.

La présentation du site est en français mais le formulaire de demande est en anglais. Veillez à avoir votre passeport et votre carte de crédit avec vous.

Les détenteurs de l’ETA doivent remplir les conditions suivantes au port d’entrée:

  • Un passeport valide pour au moins 6 mois à compter de la date d’arrivée au Sri Lanka;
  • Un billet de retour confirmé;
  • Des fonds suffisants pour couvrir les dépenses pendant le séjour.

La validité de l’ETA est initialement limitée à 30 jours à compter de la date d’arrivée. Il peut être prolongé jusqu’à six mois. On doit aller à Colombo pour le faire renouveler manuellement et en personne au bureau des visas à Battaramulla (quartier de Colombo). Arrivez à 8h le matin pour être sûr d’avoir votre visa dans la journée (cela prend entre 4 à 8h pour l’avoir).

Pour vous simplifier la vie, lisez mon article qui explique toutes les étapes sur une journée de Renouvellement de visa de touriste au Sri Lanka 😉

Pour plus de détails concernant les visas pour le Sri Lanka, consultez cette page.

La monnaie

La monnaie srilankaise est la roupie cinghalaise : LKR. Elle n’a pas le même taux que la roupie indienne. Son taux oscille autour de 100 LKR pour environ 0,80 $CAN / 0,50 € / 0,60 $US (en date de juillet 2018).

Vous pouvez amener des dollars américains pour payer certaines choses mais le plus simple est d’amener votre devise et de faire du change en roupies sur place ou retirer via les guichets automatiques avec votre carte de crédit ou débit (assurez-vous d’avoir averti votre banque que vous allez dans ce pays pour que l’utilisation de votre carte soit autorisée).

Réseau mobile/cellulaire

Vous pouvez prendre votre mobile/cellulaire avec vous. S’il n’est pas débloqué pour recevoir une carte SIM d’un autre pays, vous pourrez au moins l’employer avec le wifi dans les hôtels.

Le système de téléphone mobile est très développé partout au pays et quasiment tout le monde a un mobile, même les moines 😉

Si vous avez un téléphone débloqué pour l’international : à votre arrivée à l’aéroport de Colombo, en sortant de la douane, vous pouvez aller au comptoir de Dialog (le réseau qui marche le mieux partout au Sri Lanka, surtout dans les montagnes), les compagnies principales de téléphonie mobile, et acheter une carte SIM ainsi qu’un forfait doté de 5 Gigs de data Internet pour environ 15 $CAN / 10 €. Vous pourrez ainsi rester en contact avec vos proches en tout temps via divers services internet comme What’sApp, Viber, Imo, Facebook Messenger, emails, etc.

Il y a du wifi dans certains hôtels mais pas toujours en permanence et éventuellement très lent. Le wifi coûte cher au Sri Lanka aussi chaque personne s’occupe de sa connexion. Au besoin, vous pourrez acheter des recharges de datas internet/téléphone dans n’importe quelle épicerie de rue/dépanneur.

Arrivée

Bâteau de pêcheurs à Negombo

L’aéroport est près de Negombo, à environ une heure de route de la ville de Colombo. Pour se rendre en ville, des taxis ayant l’autorisation de travailler à l’aéroport vous offriront l’aller pour un prix pouvant aller jusqu’à 4000 roupies LKR (très cher !). J’ai un ami taximan qui peut venir vous chercher pour beaucoup moins cher. Il suffit de l’appeler à l’avance et il sera là à votre arrivée et vous chargera autour de 2500 à 3000 LKR.

Si vous désirez passer une ou deux nuits à Negombo pour vous reposer et profiter de la mer un peu, vous pouvez vous adresser à Ranga de l’hôtel Evid Garden qui se fera une joie de venir vous chercher à l’aéroport, vous héberger et vous guider. C’est un ami et aussi co-propriétaire de l’agence Secret Lanka qui peut vous organiser des activités à travers le Sri Lanka (ou du moins vous en conseiller si vous ne prenez pas ses services).

De Negombo, vous pourrez prendre un bus ou taxi pour aller à Colombo.

A/de/vers Colombo, vous pouvez installer l’application PickMe Sri Lanka sur votre mobile pour commander des transports moins chers que des taxis mais aussi efficaces. Perso, je n’emploie que ça et les bus à/de Colombo. J’ai même fait l’expérience que le même trajet dans Colombo en tuk-tuk et en taxi PickMe revient au même prix et prend le même temps.

Attention : la vie à Colombo n’est pas référence pour le reste du pays. On y vit presque comme en Occident (avec les prix qui vont avec) alors que, à l’extérieur de la grande ville, les gens vivent encore de façon beaucoup plus traditionnelle (et les prix beaucoup plus bas hors sites touristiques).

Électricité

Au Sri Lanka, on est sur le système anglais. C’est parfois un peu casse-tête d’arriver à recharger mobile, ordi et autres objets. Trois possibilités :

– 2 barres rondes comme en Europe
– 3 barres rondes – le plus courant partout au pays
– 3 barres rectangulaires – partout mais surtout à Colombo

Procurez-vous deux adaptateurs différents : une prise qui accueille tous les formats d’Asie et qui a 3 barres mâles rondes pour entrer dans le mur – pour partout au Sri Lanka -, et l’autre qui va dans le mur avec les 3 barres rectangulaires.

Principalement utilisé à Colombo


Partout au Sri Lanka. Le petit bouton à droite permet de couper l’électricité quand on n’utilise pas l’objet branché.

Prise idéale dans laquelle on met tous les systèmes

Multi-prise

Alimentation

La nourriture est majoritairement végétarienne incluant parfois oeufs, poulet ou poisson. Le bouddhisme interdit de tuer un animal – même un moustique ! – et, donc, d’en manger mais les moines respectent notre choix d’en manger éventuellement.

Les repas pourront être épicés mais pas tous (cela dépend quels currys ou autres mets) et généralement adaptés aux occidentaux sauf à quelques exceptions lorsque nous mangerons dans des restaurants pour les « locaux » (gens du pays). Voir ici la liste des épices principales utilisées tous les jours dans l’alimentation srilankaise.

Pour les personnes qui ont des intolérances/allergies : on mange majoritairement du riz mais certains mets pourront contenir du blé/gluten. Tout est cuit au lait de coco et le lait de vache est rarement utilisé à part pour les yoghourts. Il se peut que des noix de cajou soient présentes dans certains currys.

L’eau est propre et potable, même celle du robinet, presque partout au pays. Le gouvernement srilankais a compris l’importance d’une eau potable saine et propre. Il n’est pas vraiment nécessaire d’amener des pastilles de purification d’eau ou autres produits à cet effet. Par mesure de sécurité, et pour le goût aussi souvent, je suggère de toujours boire de l’eau en bouteilles quand même.

Pour en savoir plus sur la nourriture, consultez mon article Bien manger au Sri Lanka.

Tenue vestimentaire

En présence de moines, pour les femmes, il est important d’avoir les épaules et le décolleté couverts ainsi que les cuisses et les genoux. Les femmes srilankaises portent en général une blouse ou un t-shirt ainsi qu’une jupe ou un pantalon. Observez et habillez-vous comme elles/eux. Vous serez ainsi respectueux et respectés.

Les camisoles à bretelles, les shorts et les collants (leggings) ne sont pas admis dans les temples et plutôt mal vus dans la population en général.

Les femmes qui portent des saris travaillent dans des endroits publics tels des banques, bureaux, gouvernement, etc. et/ou sont des professionnelles telles institutrices, professeurs, avocates, etc.

Pour les hommes, chemise ou t-shirt à manches courtes et bermudas ou pantalons.

Dans les temples

Quand on va dans des temples et/ou monastères, il est demandé – règles du bouddhisme dans ces lieux – de porter des vêtements blancs, au moins le haut. Pas de vêtements noirs.

Vous pourrez acheter des vêtements pas chers partout au pays en demandant à un tuktuk de vous amener dans un magasin de vêtements (vous y demanderez des « white blouses/skirts to go to temple », si vous avez besoin de vêtements blancs) et les vendeurs sauront de quoi vous avez besoin. Les prix oscillent autour de 600 – 1000 LKR / 6 à 10 $CAN ou 4 à 7 € pour une blouse ou une jupe/pantalon.

Concernant les souliers, prenez des sandales/souliers qui s’enlèvent facilement car vous devrez vous déchausser à l’entrée de chaque temple dans lequel vous marcherez à pieds nus. Vous pourrez trouver des tongs et des sandales dans tous les magasins de chaussures. La plus grande pointure de chaussures pour femmes dans les magasins courants est le 39 environ (du 7, là-bas). Il est plus difficile de trouver plus grand.

Prenez aussi des souliers fermés pour marcher (baskets, par exemple) dans lesquels vous serez confortables si vous allez dans la montagne.

Vie courante

Les Srilankais sont majoritairement bouddhistes dans le centre et le sud du pays. Les Tamils sont plus au nord et nord-est (Jaffna, Trincomalee…), les chrétiens autour de Negombo (et ailleurs aussi) et les musulmans un peu partout.

De par les préceptes de vie* de cette philosophie, les bouddhistes sont généralement respectueux, gentils, généreux et pas envahissants, insistants ou agressants.

Propreté : le Sri Lanka est un pays propre où les gens prennent soin de leur espace et de leur personne. On n’y trouve pas de toilettes à ciel ouvert comme en Inde, par exemple.

La température oscille autour de 25-30oC suivant les endroits. C’est un climat tropical humide tout à fait agréable et respirable. Il a de beaux avantages : on n’a plus besoin de crème pour hydrater la peau (elle ne dessèche plus comme chez nous), divers maux tels que eczéma et douleurs arthritiques diminuent beaucoup voire disparaissent, on a moins faim… et d’autres que vous découvrirez sur place. C’est sûr qu’on va transpirer et boire beaucoup d’eau mais cela va nettoyer notre organisme de bien des toxines !

Les saisons ne sont pas les mêmes pour chaque côté de l’ile. Consultez cette page pour savoir où avoir du beau temps quand vous y serez.

Les moustiques sont présents tous les jours de l’année. Ils arrivent à la tombée de la nuit. Ce ne sont cependant pas des piqûres qui font mal ou durent. En général, le lendemain, si on n’a pas gratté, on ne sent plus rien. Un produit anti-moustique fait parfaitement l’affaire pour les éloigner. Vous pouvez en amener avec vous ou en acheter sur place (à la citronnelle principalement). Selon les sources officielles, il n’y a pas de malaria ou autres maladies transmises par les moustiques au Sri Lanka.

Vaccination : aucun vaccin n’est obligatoire.

Accès à des services médicaux

En cas de besoin, médecins, cliniques et hôpitaux sont accessibles. Il est important et obligatoire que vous ayez une assurance maladie, accident, rapatriement et annulation valide.

Mendicité

La mendicité est aussi fréquente au Sri Lanka que dans nos pays. C’est à chacun de voir s’il a envie de donner ou pas.

Dominique Jeanneret
Thérapeute, organisatrice de voyages culturels et spirituels au Sri Lanka

 


* Les Cinq Préceptes :

  1. ne pas tuer;
  2. ne pas voler;
  3. ne pas commettre d’inconduite sexuelle (l’adultère, abus, etc.);
  4. ne pas mentir;
  5. ne pas prendre de substances altérant l’esprit (boire de l’alcool, prendre des drogues…).

.

Enregistrer

Laisser un commentaire