Souvenirs du Sri Lanka

Il était une fois une jeune femme de 19 ans qui débarqua un jour sur le tarmac de l’aéroport de Colombo au Sri Lanka. C’était en juillet 1982.

Accueillie par son amoureux qui sillonnait l’Inde puis cette île depuis plus de trois mois, elle découvrit vite les us et coutumes de cette contrée nouvelle, à commencer par la qualité explosive des épices des mets probablement très délicieux qu’elle y a mangés, mais tellement épicés qu’elle ne trouvait pas le goût des aliments ! Il semblerait que, aujourd’hui, la dose d’épices a été largement rétrécie pour offrir des repas «mangeables» aux visiteurs ! Ce fut son premier souper dont elle se souviendra toute sa vie !

Cette jeune fille, c’était moi…

Le lendemain, nous sommes allés à Galle pour visiter la ville et le fort. Vers 15h, alors que nous étions en train de marcher, un rickshaw arrive à toute vitesse vers nous. Le chauffeur nous somme de monter, c’est urgent, et nous conduit tout aussi vite à la sortie de la ville. A cette époque, la guerre était présente mais nous n’avions rien remarqué en nous baladant. Nous n’avions pas été avertis de la situation et personne ne nous avait dit qu’il y avait le couvre-feu à 16h en ville ! Heureusement, notre gîte était à l’extérieur et nous avons pu aller nous ballader sous les cocotiers au bord de la mer.

Nous avons quitté Galle pour aller à Tissamaharama, Katagarama, Nuwera Eliya avant de monter à Kandy, une vieille ville juchée en haut de la montagne au centre de l’île.

L’autobus était plein à craquer et la seule place qui me restait, si je voulais être assise, était sur la plateforme de sortie en arrière, les portes ouvertes. Le chauffeur roulait vite et, dans la montagne, la route n’était pas large. Il m’arrivait parfois de voir mes pieds suspendus dans le vide au-dessus de la falaise. A cette époque, je n’avais peur de rien et pas le vertige, heureusement…

Nous sommes arrivés à Kandy le 3 août. Nous y avons visité le magnifique jardin botanique rempli de fleurs, d’arbres et de cactus gigantesques, puis des temples, des rues, des boutiques. Il y avait tant de monde…

Guns 'n Roses Live in Taipei 11/12/2009Nous avons alors appris que, le lendemain, le 4 août, une grande célébration allait avoir lieu, la grande procession finale du Perahera, une fête bouddhiste qui dure dix jours.

Après avoir passé la journée à visiter la ville, nous avons trouvé une place sur le balcon au deuxième étage d’un restaurant. Nous avons ainsi passé la soirée à nous émerveiller de la beauté des décorations des éléphants, des personnes, de la rue, des lumières, du feu, dans un esprit festif et serein.

Cette journée a aussi marqué l’anniversaire de mes 20 ans, une journée mémorable et magnifique. Nous avons continué notre voyage qui nous a ensuite amenés en Inde…

Retour en 2014

Je vous raconte ce petit bout de voyage car, dernièrement, j’ai eu le plaisir d’organiser un séjour pour une retraite de yoga au Sri Lanka pour une cliente de Vayas Voyages. Je cherchais sur internet des centres au Sri Lanka susceptibles d’accueillir un groupe quand les noms des villes ont commencé à me chatouiller l’esprit. Quelques-unes me semblaient familières…

Je suis allée voir sur la carte où elles se trouvaient avant d’aller chercher mon journal de voyage de 1982… et réaliser que j’avais été dans plusieurs de ces villes ! Cela m’a touchée beaucoup de retourner ainsi plus de 30 ans en arrière… et m’a donné envie d’y retourner bientôt car l’Inde a été un des pays qui m’a marquée le plus de tous mes voyages : c’est le seul pays au monde où j’ai senti que j’avais des racines…

cahier1_resize

Mon vieux cahier à la page du Perahera de Kandy (1982).

Je vous invite à vous abonner à ce blog (dans le menu à gauche) pour recevoir les prochains articles dans votre boite de courriels, et à me suivre dans Facebook, Twitter, Linkendin, Instagram, Pinterest et Tumblr.

Photo des éléphants : http://www.hankphoto.com

.

Comments are closed.