Visite de Bergen, les cadeaux du voyage

Hier, je vous parlais de ma vie de travailleuse autonome en voyage, du bonheur de cette vie, de la réalisation de ce rêve de voyager tout en travaillant. Après avoir écrit mon article, j’ai mis mon imper et mon appareil de photo dans mon sac à dos et suis allée prendre l’autobus pour aller au centre-ville de Bergen.

Un petit kilomètre à marcher, les 3/4 tout en montée ! J’aurais pu prendre l’auto de Jacob mais je préfère, quand je suis en voyage, prendre les transports publics. Cela me permet de marcher – et donc de faire de l’exercice, ce que je ne fais pas à la maison -, et de voir du paysage en toute quiétude, bien installée en hauteur dans le bus local. Aussi, il est difficile de trouver des places de parc en ville et elles coûtent très cher.

Hier, je partais faire la typique – mais pas stupide – touriste…

Voyage dans le temps

IMG_20140826_124514_redimensionnerJe me suis promenée dans Bryggen, le plus vieux quartier de la ville encore debout, patrimoine de l’Unesco, avec ses maisons de bois datant du 12e siècle qui penchent de plus en plus et semblent toutes tenir grâce au fait qu’elles sont toutes collées les unes sur les autres. L’impression d’être dans une autre époque, médiévale.

J’ai alors pris le temps de me laisser fondre dans mon imaginaire, imaginant la vie dans ces ruelles et ces maisons il y a plusieurs siècles…

La visite d’endroits historiques permet à l’imaginaire d’imaginer la magie de la vie d’antan en se laissant transporter dans d’autres temps. Ce sont des moments magiques lorsqu’on voyage et qu’on se laisse aller sur les ondes de notre imagination. Une très belle façon de couper de sa vie quotidienne, de décrocher le mental et de retrouver la douceur et la paix du coeur.

(Plus de photos tout en bas)

Tour guidé

osbuss_redimensionnerDe l’Office du Tourisme, j’ai pris le petit bus rouge pour faire la visite touristique de la ville. Une heure à se promener et à écouter l’histoire et la vie sociale de la ville grâce à des écouteurs fournis quand on achète son billet.

Là encore, de belles découvertes que je n’aurais pas faites juste à me promener dans la ville, notamment le fait que certains quartiers de la ville ont été entièrement rasés durant la guerre, d’autres incendiés lors de l’explosion gigantesque d’un gros bateau. La maison des marins vétérans, subventionnée par une taxe que les bateaux paient quand ils entrent dans le port. Les deux ports – Bergen est une ville portuaire commerciale et touristique très importante depuis des siècles -, les différentes facultés de l’université, les musées, les maisons d’artistes ou de politiciens, l’aquarium, le jardin botanique, etc. Pour une première journée de découvertes, le petit bus rouge est une belle façon de s’offrir le choix de ce qu’on va ensuite visiter. On peut le prendre devant l’Office du Tourisme sur la place du marché aux poissons ainsi qu’à tous les arrêts sur le circuit.

Un petit creux ?

Je n’avais pas envie d’un gros lunch ni de dépenser beaucoup car tout coûte cher en Norvège, si on compare au Québec. Le moindre plat du jour coûte minimum 20 $… (sauf chez IKEA où on peut manger une belle assiette à 40 Kr soit environ 8 $CAN mais ce magasin est à 15 km du centre ville). J’ai donc choisi de découvrir les hot-dogs norvégiens. (Ben quoi ?! Je fais la touriste !).

IMG_1946_redimensionnerIl semble en exister de toutes sortes, annoncés un peu partout à 20 Kr (4 $CAN). J’ai essayé celle du Narvesen, le kiosque à journaux et bonbons de la place qui fait partie d’une chaine de kiosques qu’on retrouve à bien des endroits. Une belle saucisse dans un vrai pain hot-dog américain surmontée de moutarde douce, ketchup et oignons rôtis… qui ne goûtaient rien ou presque. Rien de transcendant dans cette dégustation et ça prend un foie solide… mais ça cale un coin !

IMG_11982_redimensionnerLes tricots

J’ai continué ma balade en allant au marché pour touristes où on trouve les magnifiques chandails norvégiens en laine. Évidemment, grande tricoteuse que je suis, j’avais les yeux émerveillés à voir tous ces tricots magnifiques. Le moins cher était à 225 $CAN…

IMG_19861_redimensionner_redimensionnerJ’ai ensuite été vers un marchand qui vend des bonnets de laine avec motifs norvégiens. J’ai posé la question qu’il ne fallait pas : « Est-ce qu’ils sont faits en Norvège ? ». Le marchand m’a regardée avec un de ces airs… avant de m’expliquer qu’ils sont en fait fabriqués à… Katmandou au Népal car il coûterait trop cher de les fabriquer en Norvège.

Finalement, je me suis arrêtée chez un marchand qui vend de petites figurines de trolls, les « Happy Trolls ». Rieurs et rigolos, ils apportent bonheur à qui les a.

Le goûter

IMG_2003_redimensionnerLa pluie commençait à se pointer aussi je me suis rendue dans un grand magasin de la place centrale, place piétonne entourée de buildings remplis de magasins. En suivant mon intuition, je me suis retrouvée au 4e étage d’un de ces magasins à grandes surfaces où j’ai alors dégusté une spécialité norvégienne, le Eplecake, où gâteau aux pommes, avec un thé tout en observant la vie sur la place… quand les parapluies se sont soudainement ouverts, le temps d’une ondée…

Il était temps de rentrer. Bus no. 39 de la Festenplasse jusqu’à Åstveit et 15 minutes de marche. Je suis arrivée à la maison à 18h.

Autres cadeaux du jour

Hier matin, j’avais reçu une offre-demande possible… qui a été confirmée hier soir. Je vais très probablement aller au Sri Lanka en avril prochain comme co-animatrice d’un stage de yoga avec une prof québécoise. J’ai organisé ce voyage il y a plusieurs mois et je rêvais d’y aller mais rien n’indiquait qu’une place allait s’offrir à moi pour réaliser ce rêve… dont la réalisation prochaine a été confirmée hier soir à mon retour quand j’ai ouvert ma boite de emails !!!

Donc, à moins d’un changement, je vous invite à venir avec moi au Sri Lanka l’an prochain pour la retraite de yoga, SUP et surf avec Stéphanie et, probablement, pour une autre retraite avec moi avant ou après celle de Stéphanie ! Je suis encore sous le choc… mes rêves se réalisent de plus en plus vite et ce sont de gros rêves ! Merci la vie !!! et merci Moi, évidemment, de m’ouvrir ainsi à recevoir…

Dans la soirée, alors que j’étais ranquillement installée dans le sofa à répondre à mes emails, la propriétaire de la maison où réside Jacob est venue m’inviter à la suivre. Je ne comprenais rien mais je l’ai suivie… et elle m’a offert sa chambre d’amis, ayant remarqué, en passant devant le studio, que je dormais par terre. Wow, quel beau cadeau que de dormir enfin dans un bon lit après dix jours par terre ou sur des matelas mousse dans les « cabins » (chalets). (Note : Jacob et moi sommes amis de longue date mais pas un couple).

Méditation, lâcher-prise et gratitude

IMG_1765_redimensionnerVoyager, pour moi, c’est faire une grande méditation active. Je me retrouve dans un espace où je me laisse guider par mon intuition, par mon envie de découvrir, d’apprendre et d’apprécier, simplement et avec gratitude. Je laisse mes pas m’amener vers l’inconnu avec bonheur.

Le fait de devoir sortir de ma zone de confort, de choisir chaque jour mon nouveau chemin, les nouvelles activités, lieux et choses que je vais découvrir, et m’y adonner en toute confiance et plaisir, me permet de décrocher du mental complètement et me consacrer ainsi à ce que mon coeur et mon âme désirent me voir apprécier.

Du coup, en décrochant du mental et en me laissant vivre simplement, je respire mieux, j’ai plus d’espace intérieur tout en me retrouvant mieux au coeur de moi-même, là où se trouve la paix.

Gratitude infinie pour cette vie magnifique que je crée – et donc pour moi…

Aujourd’hui

Après une journée grisouillette hier et une super trombe d’eau cette nuit, les nuages semblent vouloir laisser passer le soleil. Une belle occasion d’aller me balader dans les rues de quartiers de Bergen que j’ai repérées hier quand je faisais le tour guidé dans l’autobus rouge…

Bonne journée et à demain !

Avec Amour

Do

NOTE : il est possible de reproduire tout ou partie de mes articles à la condition d’y ajouter ma signature et le lien vers ce site, soit : Dominique Jeanneret, www.omvoyages.net. Merci de respecter ainsi mon travail.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

imaginaire

2 Comments:

  1. Merci DO de nous faire voyager avec toi!

Laisser un commentaire