La Suisse, prise 1 : ponctualité et propreté (sourions un peu…)

poubelles-CERN

La boule du CERN et les poubelles de tris à l’arrêt du tram devant (Photo : cooperation.ch)

Je suis arrivée hier à Genève, mon port d’attache pour le mois à venir. J’habite chez une amie à quelques centaines de mètres de la frontière française et d’où j’ai la vue sur la boule du CERN et les collines du Jura depuis la fenêtre de ma chambre.

La Suisse a sa réputation : les banques, les montres, le fromage et le chocolat font partie de son patrimoine séculaire. Je vous en parlerai dans un autre article mais commençons par deux sujets plus « communautaires », disons, à connaître absolument quand on vient en Suisse… et pour mieux apprécier les Suisses !

1. La ponctualité

IMG_20141010_182500_redimensionner

Le départ du train est prévu pour 18h21 (panneau en haut) et il est 18h25 (voir l’horloge en-dessous)

Les Suisses sont très ponctuels. On arrive plutôt 15 minutes à l’avance qu’une minute en retard. J’ai d’ailleurs mis bien des années à me défaire de cette habitude qui dérange au Québec car j’étais très ponctuelle (à l’avance). C’est vrai que, quand on attend quelqu’un pour 15h, on n’est pas forcément prêt à recevoir la personne 15 minutes avant. Sauf qu’en bon Suisse, on attend dehors s’il faut mais, au moins, on est à l’heure et on ne fait attendre personne! Inversement, le retard est une chose que j’ai beaucoup de peine à tolérer quand j’attends quelqu’un.

Eh bien, pour la première fois de ma vie, hier soir, j’ai eu la surprise de voir un train partir en retard (et j’en ai pris souvent, des trains en Suisse !). Ce train est parti juste à temps pour laisser entrer le suivant, le mien qui, lui, est parti à l’heure !

2. La propreté : les chiens

IMG_20141011_161001_redimensionnerLa Suisse est aussi connue pour sa propreté légendaire. A ce titre, les crottes de chiens doivent être scrupuleusement ramassées par le maître du pitou. L’article 21 de la Loi sur les chiens le stipule clairement. Une amende de 400.- Francs peut être attribuée au propriétaire fautif s’il a oublié son petit sac-en-plastique-à-crottes et qu’il ne fait pas son devoir de propreté citoyenne.

Quelque 600 distributeurs de sacs, dénommés «caninettes», destinés à la collecte des déjections canines, sont disposés aux points sensibles de la ville. Dans la mesure du possible, ces «caninettes» sont installées au-dessus des corbeilles à déchets afin d’inciter l’utilisateur à jeter son sac dans le récipient. Source et détails

Ceci dit, le message sur le panneau (photo) est significatif de la mentalité suisse : « C’est pas juste… Si tu laisses ça partout, les gens, y vont penser quoi de nous ?« . L’apparence, la réputation et l’honneur sont importants. On doit toujours être et, surtout, paraître parfait afin que personne ne puisse médire à notre sujet…

On trouve donc à de nombreux endroits des poubelles pour se délester d’objets non désirés – plutôt que de les mettre par terre – ainsi que de distributeurs de sac-en-plastique-à-crottes…

La suite bientôt !

Belle fin de semaine !

DO

Merci de laisser votre commentaire ci-dessous plutôt que dans Facebook afin qu’il reste avec l’article.

 

.

One Comment:

  1. bonjour.
    la boule du cerne était à l’Expo 02 a Neuchatel, un super travail a voir de près!!!
    alors a jeudi pour voir les changements a neuch….(ou avant!!)
    amitiés
    gilbert

Laisser un commentaire