Rajeunir avec son smartphone

Nexus-5-White-Front-and-BackJ’ai un téléphone « intelligent » depuis deux ans. Comme je le prépare pour mon voyage, je commence à m’amuser à découvrir toutes les « apps » disponibles qui pourraient m’être utiles. Des fois que ça me rendrait plus « intelligente » car je ne suis pas « geek » ou « techno » du tout, bizarrement, même si je travaille sur internet depuis 1997. Je vieillis…?! Il faut dire que j’emploie plus souvent mon cellulaire pour prendre des photos et vidéos que pour téléphoner…

Comme je devais changer de forfait et de téléphone dernièrement, j’ai choisi un Nexus, le téléphone de Google, car c’est le seul qui est débrouillé à l’achat au Québec et permet donc de changer la carte SIM quand on voyage.

Ce n’est pas le choix d’applications qui manque, c’en est même trop. De quoi passer des heures à fouiner pour trouver toutes sortes d’outils et bidules dont on n’aurait même pas imaginé l’existence, certaines utiles et d’autres inutiles.

unnamedIl y en a même une qui s’appelle Inutile, qui ne sert absolument à rien. Dû à son fantastique succès, cette application a été traduite en 7 langages différents et d’autres sont prévus pour bientôt. Toujours curieuse, je l’ai installée. Elle s’ouvre sur un texte de son créateur qui explique l’inutilité de cette application mais affirme que, en l’ayant fait, cela nous donne le statut de « geek ». Yes, je rajeunis !

J’ai donc ajouté à mon super geek cellulaire :

  • le convertisseur de devises qui sera particulièrement utile en Norvège car 1 $CAN = 5,75 couronnes norvégiennes / 1 euro = 8,35 NOK. C’est plus dur à calculer de tête que 1 euro = 1,45 $CAN.
  • la lampe de poche,
  • le traducteur français-norvégien-français,
  • un système anti-vol qui permet de « suivre » le téléphone à distance si je le perds ou me le fait voler (comme dans les séries TV !),
  • Viber pour téléphoner gratuitement avec tous mes amis qui l’ont aussi sur leur téléphone portable,
  • un dictaphone pour enregistrer des sons et mes éventuelles élucubrations,
  • une boussole,
  • Se coucher moins bête (au Québec, on dirait « moins niaiseux ») offre des milliers d’anecdotes inédites, amusantes ou surprenantes sur tous les sujets, parfait quand on s’ennuie et/ou qu’on veut devenir plus intelligent lors d’un voyage en train ou en avion (éduqué, devrais-je dire plutôt, l’intelligence ne se calculant pas sur la quantité de matière stockée dans le cerveau),
  • et finalement, un anti-moustiques qui émet des ultrasons qui les repoussent, sisisisi, ce n’est pas une blague !

BOL071109J’y ai aussi trouvé par hasard une application qui joue le son d’un bol tibétain à la fin du temps de méditation qu’on a programmé, Insight Timer. Le son est très vrai, vibrant, étonnant et très agréable ! Des méditations gratuites y sont aussi offertes. Parfait pour les longs bouts de voyages avec les écouteurs dans les oreilles.

J’aurais aimé avoir un Overgram pour identifier les photos que je prends avec Trover ou Instagram mais je n’en ai pas trouvé. Il est seulement pour le iPhone, semble-t-il, malgré mes recherches pour trouver l’équivalent Android.

Si vous avez des « apps » utiles en voyage à me partager, je suis toujours ouverte. Pour ça, je reste geek… ou yo ?! Suis vraiment plus dans l’coup (je n’ai pas d’enfant)…

Voilà. C’était la soirée techno-phone d’une jeune cinquantenaire.

© Dominique Jeanneret

Merci de laisser vos commentaires ci-dessous et non dans Facebook, qu’ils restent avec l’article.

.

Laisser un commentaire