Repas à la cabane à sucre

Au Québec, en mars-avril, la tradition nous amène à aller déguster un bon repas à la cabane à sucre car c’est «le temps des sucres», soit le temps où on récolte l’eau d’érable pour en faire le délicieux sirop d’érable.

Jambon, beans (haricots / flageolets), tourtière, omelette, patates rôties, oreilles de Christ (prononcer : crissss) et autres aliments tous agrémentés de… sirop d’érable bien sûr 😉 composent le repas du temps des sucres.

20140412_181113_resize
La «cabane» à sucre

20140412_170246_resize
L’entrée avec la cuisine

20140412_185617_resize
Une des salles à manger. Tous assis ensemble à de longues tables, les convives partagent les plats à la bonne franquette.

20140412_174718_resize
Oreilles de Christ (prononcer : crissss) : croustilles de lard salé grillées dans une poêle ou frites dans l’huile

20140412_180839_resize
Les beans : ressemblent au cassoulet mais avec du lard salé, des tomates (éventuellement) et du sirop d’érable

20140412_181015_resize
Les petits pâtés à la viande de veau, appelés «tourtières» en grand format

20140412_175104_resize
L’assiette : jambon cuit, galette de sarrasin, ketchup aux fruits pour aller avec le petit pâté (mini-tourtière), beans, patates rôties et… sirop d’érable, bien sûr 😉 . On s’entend que ce n’est pas de la haute gastronomie mais plutôt un repas traditionnel familial et sympathique…

20140412_181214_resize
L’arrière de la cabane

sucres1

Le coulage de «tire» : on coule du sirop d’érable sur la neige. Le sirop fige et on tourne un bâton dedans pour le récupérer en sucette (suçon) = tire :

20140412_190044_resize

20140412_190327_resize
Les bâtiments autour de la cabane.

20140412_190405_resize
Les chaudières de récupération du sirop des érables

20140412_190958_resize
L’eau d’érable coulée de l’arbre, qu’on va bouillir de longues heures afin d’en faire le sirop d’érable.

sirop-d-erable-superaliment_20110406-1Le sirop d’érable, un sucre pas comme les autres

Selon une étude menée par l’équipe du Dr André Marette de l’Université Laval, le sirop d’érable serait le sucre qui causerait la plus faible réaction glycémique. Cela veut dire que le « sucre du pays » pourrait devenir l’agent sucrant recommandé pour les diabétiques. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Merci à la sympathique équipe dynamique de la P’tite cabane d’la Côte à Mirabel pour ce délicieux repas !

.

Laisser un commentaire