Chauds, les marrons, chauds !!!

IMG_20141014_155456A cette époque de l’année, en Europe, on peut marcher sur des marrons tombés de grands marronniers séculaires le long des chemins.

« Tiens, un stand de marrons chauds ! ». Octobre, c’est le temps des vendanges et des marrons chauds. Ce sont en fait des châtaignes qu’on fait sauter sur une plaque chaude avant de les déguster dans un « cornet ».

DSC_0101_redimensionnerCe n’est plus un cornet en forme de cône fait avec un papier journal, comme quand j’étais petite, mais un simple sac en papier brun imprimé en trois langues de l’histoire de cet aliment.

IMG_20141014_163125_redimensionnerEn se brûlant les doigts souvent pour les manger bien chauds, on les extirpe de leur coquille devenue sèche et cassante à la chaleur.

Sur le cornet, on lit en trois langues l’utilité de cet aliment : « Ce fruit est utilisé contre toutes sortes de faiblesses. Mange-le souvent avant et après les repas. Ton cerveau se développera, tes nerfs se fortifieront et le mal de tête disparaîtra. » (Hildegard von Bingen, 1098-1179).

Si on regarde les correspondances physiques entre organes et aliments, on remarque que la châtaigne, une fois décortiquée, a la forme d’un cerveau. Près de 1000 ans passé, les gens soignaient déjà de cette façon…

Marron ou châtaigne ?

chataignes-marronLa châtaigne (photos de gauche) est le fruit du Châtaignier (Castanea sativa), arbre appartenant à la famille des Fagacées dans laquelle on trouve le Hêtre (Fagus sylvatica) genre ayant donné son nom à la famille, et les Chênes (Quercus sp). Elle a une petite houpette. Elle se mange.

Le marron (photos de droite) est la graine du Marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), arbre appartenant à la petite famille des Hippocastanacées dont il est le seul représentant en France*.  Il n’a pas de houpette et ne se mange pas (toxique).

Alors pourquoi dit-on marrons quand, en fait, on mange des châtaignes ?
Aucune idée…

Les organes et les aliments qui leur font du bien (résumé) :.

1798587_10152240348644795_13408281_n

* Source

.

Laisser un commentaire