L’achat d’un billet d’avion

Acheter un billet d’avion est toute une aventure en soi. Les sites web de billets pas chers affluent et les prix varient aussi rapidement que les vagues d’une mer en tempête. On prend donc son courage à deux mains – et son temps, mais pas trop, vous allez voir ! – pour se lancer sur ce bateau, heu… cet avion !

Je vous raconte ici l’achat de mon nouveau billet d’avion aller-retour Québec-Paris. Je n’ai pas toutes les solutions mais de bonnes pistes…

welcome1

J’aime acheter mes billets d’avion – et parfois aussi de train et avion sur le continent quand je connais mes dates et destinations en France car, là aussi, on a de grandes fluctuations – pas mal à l’avance car je trouve souvent de meilleurs prix que proche de ma date de départ. Certains disent – mais les versions diffèrent aussi on y va à son instinct, en tout cas moi – que les meilleurs prix sont environ 2-3 mois avant le départ, ou 10-19 jours avant. A vérifier… Pour ma part, je pars début février, donc dans deux mois. C’est, pour moi, le temps d’acheter mon billet d’avion.

Il y a deux jours, je suis allée voir le prix des billets d’avion Montréal-Paris, me disant qu’ils devaient être moins chers que Québec-Paris. Le billet le moins cher était à 770 $, ce qui était un bon prix mais ma petite voix me disait de ne pas l’acheter.

Ce matin, je me suis levée en me disant que c’est aujourd’hui que j’achète mon billet et que je dois regarder pour départ de Québec et non de Montréal. Logiquement, il devrait être plus cher mais bon, je suis ma petite voix.

Deux points à surveiller :

Le prix du billet peut décroître si :

1. le temps des escales s’allonge, amenant le temps de voyage parfois jusqu’à 30h et plus. J’ai cependant des limites à attendre dans les aéroports aussi je tente toujours de prendre le plus court.

2. le nombre d’escales est plus ou moins grand : moins il y a d’escales, plus le prix peut être élevé.

Me voici donc sur mon site de vols pas chers favori, programmant un vol Québec-Paris aller en février et retour en avril 2015.

Résultats pareils pour toutes les dates (je cherche toujours sur 2-3 jours autour de mes dates idéales) : 768 $. Wow, quasiment le même prix que Montréal-Paris il y a deux jours ! Par curiosité, je clique sur le lien comparatif d’un autre site de vols pas chers et j’arrive à… 670 $ ! C’est le même type de vol, avec une escale pas trop longue à Montréal et moins de 10h de trajet total.Wow ! Je sais que je n’en trouverai pas moins cher aussi ce sera celui-là ! Enfin, j’aurais bien voulu…

Par curiosité, je vais voir les prix de ce même vol un jour avant et un jour après pour le départ et l’arrivée. Il reste sensiblement le même. Je vais alors chercher ma carte de crédit, me disant que je suis maintenant prête à acheter mon billet.

Il doit s’être écoulé environ 10-15 minutes entre le début de mes recherches, ma décision d’acheter le billet et laisser l’ordinateur trois minutes pour aller chercher ma carte de crédit.

En cliquant ensuite sur le bouton d’achat, j’atterris sur une page de réservation qui m’annonce que mon billet est maintenant à… 768 $ ! Re-wow, mais dans l’autre sens. J’ai eu beau retourner chercher les dates alentours, le billet reste toujours au même prix. Mazette !!!

J’ai lu dernièrement un article d’une bloguetrotteuse qui parlait justement de la fluctuation des prix d’avions. Elle disait notamment que le prix peut varier par le simple fait qu’on reste sur le même ordinateur à faire le même type de recherche pendant plus d’un certain temps. Le fournisseur – via nos cookies dans notre navigateur web – «voit» qu’on est intéressé et décide alors d’ajouter sa touche… d’augmentation de prix.

Est-ce vrai ? Cela fait deux fois que ça me fait le coup (j’ai eu la même surprise quand j’ai pris mon billet pour mon voyage de cet automne) aussi je suis portée à croire que ça pourrait bien être une des supercheries technologiques et commerciales sur laquelle nous n’avons aucun pouvoir…

Plus moyen de retrouver mon premier prix. J’ai eu beau effacer tout mon historique de cache de navigateur web et avoir redémarré l’ordinateur, des fois que le site ne me reconnaîtrait pas à mon retour… Peine perdue.

Par curiosité et acquis de conscience, j’ai alors eu envie d’aller faire les mêmes recherches sur un autre ordinateur, chez un ami, pour voir si cette hausse subite de 100 $ est juste due aux cookies/infos de mon ordinateur ou si les prix ont vraiment augmenté dans ces 15 minutes. J’avais déjà vécu cette situation en mars dernier aussi je voulais en avoir le coeur net.

Nouvelle recherche

Arrivée chez mon ami, je fais exactement les mêmes recherches en tant que visiteur sans connexion à mon compte. Les prix ont effectivement augmenté et sont maintenant semblables à ceux de mes dernières recherches à la maison.

En fouillant alors sur un site de vols pas chers en France, je trouve un vol de moins de 10h, avec escale à Montréal, au prix de 525 €, soit environ 700 $. En voulant l’acheter, des frais ajoutés amènent le billet à environ 760 $. Je laisse tomber.

Je décide d’appeler la compagnie pour voir s’ils ont une meilleure offre. Pour le même vol, 805 $. Tout en étant au téléphone, j’ai refait ma recherche et ai trouvé le vol à 768 $. Rien ne bouge. Cela veut dire que ça ne peut qu’augmenter. C’est le point de non-retour. Je décide donc d’acheter mon billet avant que les prix ne montent encore.

Québec-Paris avec escale à Montréal pour 768 $ est un très bon prix, considérant que, achetés séparément, Québec-Montréal coûte (aujourd’hui) 533 $ (444$ avec escale à Toronto !) et Montréal-Paris coûte 704 $, pour un total de 1237 $. Une économie de 469 $, si on peut dire…

Conclusion

Cela fait deux fois que les sites de recherche de vols me font la même chose, pour deux billets à presque un an d’écart : un super prix pas cher dans les dix premières minutes de recherche puis un saut d’augmentation quand même important, irréversible.

Pour mon prochain billet, je saute sur le premier (bas) prix que je trouve, ma carte de crédit à côté de moi, et je ne cherche pas plus de 10 minutes !!!

Résultat de l’aventure du jour : un billet au départ de Québec avec petite escale à Montréal et arrivée à Paris le lendemain matin, et retour idem en sens inverse, pour 768 $. Je suis bien contente.

PS 1 : vous vous demandez avec quels sites je cherche mes billets ? Ces dernières années, je trouvais toujours pas cher avec Tripadvisor mais, pour ces deux derniers billets, c’est Flightbub (côté Canada) et Kayak (côté Europe) qui m’ont donné les prix les plus avantageux. Pascale, de Vayas, aime bien Google Flights et suggère Expédia aussi car les trajets peuvent différer.

PS 2 : de bons trucs pour acheter son billet d’avion en lisant les articles de Taxi Brousse.

.

Laisser un commentaire